futsu

Rencontre chaleureuse et discussion passionnante avec deux membres d’un groupe parisien (et international) : Futsu.

Conversation dans un sympathique et atypique bar du XV ème arrondissement, le Murmure avec Mike Marques compositeur et australien, mais aussi talentueux et Cécile Mirtin, autre voix, mais aussi D.A. et responsable graphique/image du groupe.

D’entrée, j’apprends que l’artwork très réussi de l’album est l’œuvre de cette dernière et je constate que même chaque photo presse fait l’objet d’un soin particulier. Regardez plus haut : rien n’est laissé au hasard dans cette composition visuelle !

futsu-ep-semi-phantom

Nous évoquons aussi leurs clips vidéo, vifs et remarquables : là aussi, Futsu met la main à la pâte et c’est du 100% fait maison du storyboard à la post-prod’. On dit bravo car ils mettent du temps et de l’énergie pour capter notre attention. Internautes curieux, vous relèverez ici ou là des allusions pour cinéphiles !

Ce groupe fait comme les vrais punks : le DIY est leur arme et ils sont malins car ils s’en servent bien.

Côté musique ?

Pop rock indie plein d’énergie et de vie, chansons en anglais, riffs pêchus et rythmiques à bondir devant une scène. Coup de cœur en ce mois de janvier glacé, voici qui réchauffe. Leur EP « Semi Phantom », 6 titres est de ceux qu’on écoute et souhaite partager sans réserve. On dit yeah !

Futsu, en japonais est un mot à plusieurs sens dont « banal », « normal » et c’est bien ironique pour qualifier ce groupe qui mérite d’être découvert et suivi.

Jérôme « semi rock critic » V.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Share