fire records

Il en est des labels de musique indés comme des maisons de couture, des parfumeurs rares ou des bonnes tables.

C’est un plaisir de les connaître, assez peu de monde en profite et l’élégance y côtoie toujours une classe indéniable.

Voici le moment de vous rappeler que Fire Records fait partie de ce club fermé, dans lequel je vous invite à mettre les pieds (ou plutôt les oreilles). Vous le savez, j’ai quelques favoris, comme Infiné, Hfn Sen Music, une bande de rennais, havrais ou parisiens hirsutes.

fire records lgo

Fire Records, où mon contact fidèle et pertinent se prénomme Alice, ne m’a jamais procuré que des plaisirs racés, des joies pures et des impressions de me hisser vers le haut au niveau musical.

Citons le grand Giant Sand, les smart Modern Studies, les touchantes Throwing Muses et Kristin Hersh que j’adore, mais aussi Half Japanese, Jane Weaver (cœur, cœur ), The Chills ou Pere Ubu ! N’oublions pas les B.O. de films et séries comme « Halt and Catch Fire » (que j’ai écoutée environ 451 fois dans les transports urbains).

Entre classiques et découvertes (exemple Brigid Mae Power qui est juste splendide vocalement), ce label raffiné ne déçoit jamais ; aah, Alice, je suis désolé de ne point tout chroniquer parmi ce que tu m’envoies (toujours en avance !), mais je n’oublie jamais d’intégrer dans mes « to do » des écoutes d’albums Fire Records.

Alors voici une jolie, douce, multicolore compilation de cette maison, qui se nomme Auteur Limits ; pour un francophone ceci sonne comme « Hauteur Limite » (Max Headroom en anglais, remember MTV au début ?).

Compilation Fire Records The Auteur Limits

On dirait alors qu’un plafond est atteint ? Nenni, car Fire Records continue de planer haut ! On leur souhaite longue vie et j’espère bien avoir l’occasion de poster des articles au sujet de poulains de leur si belle écurie. Cheval dire à tout le monde et vous qui me lisez, sortez £4 de votre compte en banque, procurez-vous cette compilation de précieuses chansons.

L’été est là, votre autoradio ou votre mp3 méritent de passer de belles choses, ne vous en privez point.

Jérôme « Halt and Catch Fire Records » V.

 

Share