Roméo Elvis Festival Beauregard

Le point de vue de l’envoyée spéciale, née en 2000

C’est le samedi 6 Juillet que j’ai décidé d’assister au grand Festival de Beauregard qui a d’ailleurs battu sont record d’audience cette année. En effet j’avais en tête d’aller voir les artistes suivants : Flavien Berger, Columbine et enfin Roméo Elvis.

Mais avant de les voir sur scène il me faut emprunter un petit chemin en gravier. On passe alors devant des champs, un parking pour vélos, et aussi un terrain de Paintball et d’accrobranche. Mais le plus important à retenir est que tout du long de ce chemin la musique du concert en cours m’accompagne.

IMG20190706181420

Une fois le sas de sécurité passé, il ne me reste plus que quelques mètres et enfin j’arrive au festival devant la scène Beauregard d’où le groupe Idles finissait son concert. Je me dirige alors immédiatement vers la scène John où le concert de Flavien Berger doit commencer d’ici quelques minutes. Son concert rompt totalement avec celui des Idles. En effet Flavien Berger joue alors une musique plus chill, détendue, alors que les Idles étaient plutôt sur le registre du hard Rock.

Je pars un peu avant la fin du concert de Flavien Berger Pour trouver une bonne place pour celui de Columbine qui se passe sur la scène de Beauregard. C’est alors que je tombe sur un drôle de chapeau (voir la photo) que je pris discrètement en photo.

IMG20190706183905

Les fans de Columbine connaissaient par cœur les chansons qui passaient même les plus anciennes et régulièrement les jeunes chanteurs laissaient le public chanter les paroles à leur place.

Et enfin pour finir le concert de Roméo Elvis. Un concert en feu qui se démarqua dés le début des autres. Et non je ne parle pas de son arrivée surprenante sur la scène sur un vélo local, mais du moment ou il à stoppé son concert le temps d’évacuer une jeune femme qui c’était évanouie dans la foule. Mais ce n’est pas tout, dans son concert il est également aller saluer une personne du public qui se tenait debout au-dessus des autres. Autre moment fort lors de sa chanson « pogo » ou un énorme pogo se créa à sa demande dans la foule.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

J’ai beaucoup aimé ce festival, l’ambiance et les concerts, ce festival est agréable, chaleureux, sous les applaudissements du public et de Songazine !

Mathilde de Marolles

Le point de vue du rédac chef, né en 1961

Ce festival mérite son succès (voir article ici), il marque le début de l’été, la programmation est éclectique, l’organisation impeccable.

On y retournera en 2020 !

Jérôme V.

Share