FaithSpirit_GloriousDays_EP

Théo Lawrence vous a déjà été présenté en ces pages, en mode français qui a capté l’essence du rock and roll et dans une veine un peu similaire, pour aujourd’hui (trompettes et ouverture du rideau rouge), voici Faith and Spirit et leur EP 5 titres Glorious Days.

De la belle facture de bon vintage qui évoque en vrac le saloon, les tatouages, les Stetson, les chevaux au galop et les Chevrolet au repos. Well done !

« Un hommage à Elvis Presley » peut-on lire sur leur site et notre regretté King, en train de boire un verre entre Bowie et Prince, lève le pouce et dit « yeah, I approve ! ».

Belle voix, chœurs féminins chauds, guitare bien taillée, orgue à point, rythmes carrés, la recette est la même depuis 1955 mais c’est pile cela qu’on adore.

Voici 5 chansons tantôt entraînantes, tantôt douces (Everybody gets it wrong, un slow de la mort pour emballer sec), il y a aussi un peu de Led Zep dans l’air (Black Moon) et l’ambiance bluesy de Down the Road nous va bien, caressant le vent du sud des USA dans le sens du poil, alors on se laisse porter…

Coup de sombrero pour l’illustration dessinée de la pochette, et cette pin-up tatouée qui nous rappelle encore si besoin était que le rock c’est sexy en diable quand c’est bien joué.

Courte chronique mais estime sincère pour Faith and Spirit, qui ont les deux, la (bonne) foi et l’esprit (sincère) : on n’en doute pas une seconde

On se réécoute I’ll Be Your Man, le morceau qui ouvre l’EP à fond, le sourire aux lèvres et les cheveux gominés, en se croyant sur une route dans le Tennessee ou l’Arkansas. Ride on.

Jérôme « Memphis » V.

faith and spirit CD

Share