Lisa Berg_1

Lisa Berg s’est éteinte le 22 décembre 2017, à l’âge de 39 ans, des suites d’une leucémie.

Il n’y aura pas d’hommage national, de défilé massif sur une grande avenue, Lisa Berg n’était pas une idole des jeunes ni des moins jeunes. Elle était une artiste de talent, violoncelliste virtuose, formée au Conservatoire de Maastricht (Pays-Bas), dont les influences étaient multiples : classique (Rachmaninov, Bach), musique de chambre et… pop rock.

Artiste plurielle, Lisa Berg vivait ‘’grâce à son art’’.

Elle adorait le transmettre au sein de l’école de musique de Redange-sur-Attert au Luxembourg, avait collaboré à une trentaine d’albums et bandes originales (elle sortira son propre album ‘’White’’ en 2015) et participé à de nombreux concerts et festivals.

C’est d’ailleurs lors du festival ‘’Sacrées Musiques’’ à Dalheim (Luxembourg) en 2006 qu’elle fit la rencontre de Bruno Green (ex-Santa Cruz), guitariste et claviers du groupe de rock Détroit. Green cherchait un quatuor à cordes pour un projet et la luxembourgeoise, fan de Noir Désir depuis l’adolescence, l’avait aidé à trouver les musiciens.

S’en suivra quelques années plus tard une collaboration avec Détroit, en juillet 2013, enregistrant quatre titres pour l’album studio ‘’Horizons’’ au studio Vega de Carpentras, en compagnie de Bertrand Cantat, Pascal Humbert, Bruno Green et du producteur Bertrand Montandon (Julien Doré, Soma, Dodoz, Coming Soon, Claire Denamur…).

Un projet qu’elle avait rejoint après une mûre réflexion, ‘’pour la musique’’ disait-elle, ‘’parce que je suis musicienne avant toute chose’’.

Après une greffe de moelle osseuse porteuse d’espoir l’an passé, Lisa Berg avait annoncé sur son compte Facebook en septembre dernier que la maladie s’était réveillée. Elle l’aura emportée à l’âge de 39 ans.

Nous témoignons notre affection à toute sa famille, à sa petite fille âgée de huit ans et à tous ses proches.

RIP Lisa Berg.

 

Alechinsky.

Share