mer du nord

Inutile d’en faire des tonnes, soyons francs comme l’eau glaciale de la Mer du Nord.

J’avais aimé fortement l’album « Monumentum » de Secrets Of Elements, aka Johann Pätzold. D’ailleurs, si vous êtes observateur, lecteur fidèle, ou ami de notre site, vous remarquerez que l’immense majorité de ce qui sort sur le prestigieux label Infiné Music est en ces colonnes couvert d’éloges !

Que voulez-vous, on prend goût aux belles choses. Quand la médiocrité emplit les rues et les caddies, les perles se distinguent encore plus nettement des cailloux incolores.

Odesea est un opus inspiré par la mer et ses couleurs, telles que les ressent Johann Pätzold : suivons-le donc sur la grève.

COVER_SOE - Odesea

Cet EP de cinq titres vous ravira par son souffle et son ampleur, ses mélodies majestueuses, un son pur et d’une belle ambition. Je suis sûr d’avoir écrit des choses de la même veine, déjà, mais que dire de mieux ? Faut-il que je scanne le dictionnaire des synonymes pour exprimer une émotion esthétique avérée ? Inutile.

NB : Imaginons un instant une rencontre Debussy et Pätzold, cela aurait un effet magique, non ? Une composition à 4 mains et des remixes ?

Seul petit, mini, riquiqui, bémol, l’impression que le dernier titre Farewell, a été composé par Rone, à cause des registres de sons et petits cris samplés dans la dernière partie (ce qui est aussi un compliment, en fait !)

Comment conclure ce post ?

Pas d’idée précise, juste envie d’aller marcher en bord de mer, en écoutant Odesea.

Jérôme « waves, then goodye » V.

 

Share