prophets-of-rage-live-2016-billboard-1548

« Force d’intervention d’élite de musiciens révolutionnaires déterminés à se confronter à cette montagne de connerie de l’élection, » voila comment décrit Tom Morello à propos de son nouveau groupe Prophets of Rage.

Songazine l’attendait avec impatience ce premier single sorti aujourd’hui. La date n’a pas été choisi au hasard. Elle correspond à la convention nationale républicaine de 2016, à Cleveland où Donald Trump va encore sévir avec ses idioties de langue de bois et de démagogue.

Prophets of Rage

Six artistes venus de trois groupes mythiques se sont réunis pour mener la vie dure à Trump. Joie ! On retrouve trois membres du Rage Against The Machine (RATM): Tom Morello à la gratte, Tim Commerford à la basse et Brad Wilk à la batterie. Désolé, Zach De la Rocha n’est pas au rendez-vous. La musique de RATM était un mélange explosif de rock et de rap-hip-hop qui te mettait un gros coup de pied dans ton derrière boutonneux d’adolescent rebelle, surtout auprès de tes parents. Chuck D de Public Enemy, B-Real de Cypress Hill et DJ Lord ont répondu à l’appel de Morello.

Le nom du groupe -et de la chanson- est tiré d’un morceau de Public Enemy paru en 1988, dans It Takes a Nation of Millions To Hold Us Back. la nouvelle n’a rien à voir avec l’ancienne. Prophets of Rage

Les sirènes retentissent au début du titre. On lève les poings, on secoue les têtes and GO ! La batterie de Wilk se met à battre avec frénésie nous tenant cadenassés avant de nous libérer de nos chaînes par le gros riff puissant de Morello. Chuck D puis B-Real, tour à tour, envoient leurs flows massacreurs. On saute de plus en plus haut avec ce refrain entraînant et hargneux.

Au final, le premier titre de Prophets of Age reprend les codes qui ont fait le succès de RATM ; un son percutant, rugueux vous donnant l’envie de bouger les choses de ce monde qui vacille. Levez-vous, la lutte finale est proche !

Thomas Monot

Bonus lien : 

Prophets of Rage

RATM

Public Enemy

Cypress Hill

Share