Artwork_Music-Activists_740

Vous pourriez-vous dire, si je fais encore l’éloge d’une production du label Infiné… non mais, c’est louche ça ?

On dirait un trafic d’influence façon garde du corps de l’Elysée, parti politique de droite (ou gauche, ou centre, c’est tout pareil), magouilles, ministres louches et poussiéreux, passe-droit, faux-semblants et vas-y-tiens-un-petit-un appartement-Quai-Branly-pour-pas-cher ?

Ou peut-être dopage de cycliste british, à la recherche de nouvelles molécules indétectables pour parcourir 3351 kilomètres en 3 semaines les yeux exorbités et les veines dilatées, avec des montées sans moufter qui feraient presque caler ma Fiat d’occasion avant le sommet ?

Nenni, niet, rien de tout cela, chez Songazine on pourrait s’appeler les incorruptibles mais bon, mauvaise pioche c’est pris et même « eux », ils sont passés à la moulinette du K comme Kapital, il est loin le temps du mensuel noir et blanc avec New Order en couverture !

Alors, alors ?

Hé bien, non, simplement une tendance à être fidèle à des goûts confirmés.

Ce label nous enchante depuis longtemps et ses artistes nous procurent de belles émotions. Again and again.

Bénévole est l’équipe Songazine et si vous êtes en ce milieu d’été torride fauché, sans le sou, à découvert, poursuivi par votre banquier ou autre… voici un cadeau -justement- de nos amis d’Infiné !

Une belle compilation de huit titres d’artistes « maison » dont quelques-uns de nos « chouchous » : Secrets of Elements, Rone, La Fraîcheur, Mischa Blanos ou Bruce Brubaker… que du beau, on vous le martèle avec conviction.

Très bel artwork, notez aussi ////

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Music Activists depuis 2006, chez Infiné ils ont notre estime et notre respect, nous les déclarons encore une fois d’utilité publique.

NB : on ne vous écrit pas ce qu’on pense des faux gardes du corps et des cyclistes aux yeux rouges.

Profitez de l’été, téléchargez cette compilation et guettez les sorties.

Jérôme « en nage au bureau » V.

Artwork_Music-Activists_WEB

Share