Jaune

La Promesse, le nouvel EP de Jaune, alias Jean Thévenin, qui n’est autre que le batteur du génialissime groupe Frànçois & The Atlas Mountains, est sorti la semaine dernière.

Petit texte librement inspiré par l’écoute de ce beau -mais trop court- opus.

Une promesse ? Oui, même La lueur d’espoir.

C’est Jaune, comme la lune, loin, et comme le soleil qui lui aussi, là, tout près.

C’est électro, flash, ça réfléchit, c’est un miroir qui te pénètre jusqu’à l’âme.

Ça se propage à une grande, très grande vitesse.

A Buenos-Aires, l’éclatante clarté de l’astre nous éblouit et nous brûle la tête.

La musique de Jaune est faite d’étincelles,

Qui font planer au-dessus du ciel bleu En Juillet

« Mais j’attends le soir pour porter un regard hors du monde ».

Tu as raison, Jaune, c’est au crépuscule qu’il y a le moins de contre-jours.

Un éclair dans la nuit.

Clignote.

Splendeur.

07560004(1)

C’est Jaune, c’est brillant.

Violette. Un peu plus claire, si on mélange avec du Jaune.

Share