Rock'n'roll affiche film

Le film ROCK’N’ROLL, avec Guillaume Canet et Marion Cotillard, va sortir le 15 février prochain. Nous l’avons vu en avant-première. Voici nos impressions.

Guillaume Canet a aujourd’hui 43 ans, il vit en couple avec Marion et leur petit garçon. Même s’il leur arrive de fouler le tapis rouge et de voyager aux quatre coins du monde, leur vie de quadra-parents n’en est pas moins routinière. L’image de jeune premier séduisant de Guillaume s’effrite, et cela commence à sérieusement angoisser notre Guillaume.

Tout le début du film est drôle, on rit facilement et la peur non seulement de vieillir mais surtout de devenir démodé est bien appréhendée. Alors, comment faire pour (re)devenir, et vite, rock’n’roll ?

Les diktats de l’image vont faire plonger Guillaume dans une course effrénée (et perdue d’avance) vers l’espoir d’une « fleur de l’âge » retrouvée. La caricature et le cheminement vers la soif de l’éternelle jeunesse est poussée à l’extrême. Les dernières tentatives pathétiques nous inspirent presque de la pitié, nous faisant moins rire.

Cette autodérision a le mérite de nous faire réfléchir. Avons-nous besoin d’être ou de paraître jeune pour être rock’n’roll ? Un bon sujet pour les chroniqueurs de Songazine !

Pascale Baussant, en mode cinéphile pour Songazine

film rock and roll

Share