Marquis de Sade live 26 mai 2018 740

Émotion réelle de voir (enfin !) Marquis de Sade en concert, à la Villette, un samedi soir chaud et lourd. Reformés, repartis, relancés, ressoudés ? La date était notée en rouge vif sur mon agenda.

Deux premières parties interminables, et à 23H16 (c’est précis) ils arrivent et ils sont là, en chair et en os, still alive. Les souvenirs sont légion, les titres sont cultes, et j’ai les deux 33 tours mythiques.

« Nous étions Marquis de Sade » déclare Philippe Pascal, mais ils conjuguent leur puissance intacte au présent et à l’impératif.

La voix est forte, les guitares tranchent toujours, la batterie est sèche et puissante, la basse est sans faille et le saxophone de Daniel Paboeuf lancinant.

Une belle mise en scène avec des fonds d’images non figuratifs et oniriques ou farcis d’allusions (Histoire, Metropolis de Fritz Lang, apparitions du très attendu Conrad Veidt, bien sûr).

Marquis de Sade live 26 mai 2018 c

Deux surprises de « guests » pour une chanson chacun : Etienne Daho (Ocean du Velvet Underground et …love !) et Pascal Obispo (hmmm, comment dire… mais il se tient bien sur Wanda’s Loving Boy).

Quoi de neuf, ou pas….depuis leur dernier concert … d’avant en 1981 ?

Un peu le même public, qui a pris des cheveux blancs, mais en est identiquement mordu, tout le monde a un portable, les effets sont digitaux, les Fender et les Gibson n’ont pas changé d’un poil, les synthés sont de marque Nord, la musique de m*** truste encore les hit-parades.

Vous étiez Marquis de Sade, vous êtes beaux et pérennes (difficile d’être objectif).

With Etienne Daho !

With Etienne Daho !

Nous étions fans de Marquis de Sade, nous le serons toujours.

Rank Xerox asservit les couleurs résistantes, pas la musique inoxydable, froide et pourtant si romantique made in Rennes.

With love to you MDS !

Jérôme « walking down the rue de Siam » V.

Share