CMJN de base

Drame passe en concert à Paris ce soir au FGO Barbara, et après-demain au Iboat à Bordeaux. Courez les voir si vous ne savez comment égayer votre journée, ce drôle de petit drame-là vous mettra le cœur en joie.

Il y a tout d’abord une énergie dans cette musique. Une indéniable pulsation qui rend l’écoute de l’album une sorte de petit train de campagne à suivre, où l’on ferait la fête grave dans les wagons.

Autre grande qualité : le choix des instruments. Et oui, c’est du live. C’est de l’électro-kraut-progressive-et je ne sais quoi encore live. Ma mère un jour revient de la Fnac avec un CD de Rubin Steiner, et elle me dit : « c’est génial ça ! »

Ça ne m’étonne pas que ma mère ait accroché sur Rubin Steiner. Elle, c’est David Byrne, les Sparks et Roxy Music. Je lui ai fait écouter Drame en 2015, elle a kiffé. Mais je crois qu’elle a davantage kiffé DRAME 2, déjà sorti le 23 mars chez Platinum Records.

Le fait que cet album ait été enregistré entre 4 amis se sent. Le fait qu’il part d’improvisations inspirées se sent. C’est cette énergie qui ne nous lâche pas. On en fait nous aussi partie.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

C’est une émotion très spéciale non, à l’écoute d’un album ? On est davantage habitués à l’introspection, à un retour sur soi-même un peu mélancolique lorsqu’on ressent « l’émotion » d’un album. C’est d’ailleurs assez facile pour l’artiste d’aller titiller ce petit truc égocentrique en nous, qui finalement est assez universel : nous le ressentons tous, mais nous nous croyons si unique. Manque de communication totale. Ici, c’est une émotion de joie, positive, plutôt groupée, qui ressemble à plusieurs pieds qui sautent ensemble en rythmes, sur un plancher.

Premier signe de sympathie : les titres de l’album. Ils portent le doux nom de Ca va, Ca va, C’est toi le chat en do, Défonce Humanitaire, Non Merci ou encore Amitié Obligée. Ensuite viennent les harmoniques, plutôt majeures, elles ne tirent pas sur la corde de l’émotion tristoune. Ça j’apprécie pour ce style de musique.

C’est toi le chat en do c’est long : c’est 10 minutes, c’est vraiment prenant. C’est grave le son de Berlin. On se voit marcher dans les rues à 10h du mat’ sous la neige.

Chaque chanson est plus ou moins un déplacement, un mouvement seul ou à plusieurs. Mais ça ne s’arrête jamais, c’est un mouvement impérial de 10 compositions très justes ce drame numéro 2.

Ce qui compte dans cet album c’est la DANSE. C’est fait pour danser, se lâcher, rentrer en transe et dans ton voisin accessoirement. C’est pas de l’électro gentillette qui te fait te trémousser et secouer ta tête sur un la mineur ou un si bémol. Non c’est vraiment une petite marche collective où l’on ne suit pas le même chemin, où on se rentre dedans et on part en fou rire en se roulant par terre, ou encore une balade rythmique où tu ne peux t’empêcher de sautiller.

Moi-même en écrivant la chronique, je danse sur ma chaise. Mais ne t’avise pas à mettre ça en soirée comme tu balances un Essential Mix. C’est pas un son à faire danser les foules. C’est de la dope à faire danser les phoques.

Lucie Mesuret pour Songazine

Sortie de l’album 23 mars 2018 chez Platinum Records.

Clip de Poésie Parfaite à découvrir sur Youtube :

Facebook du Groupe : https://www.facebook.com/drameteam/

Commande de l’album : http://www.platinumrds.com/fr/album/2

Share