fadGadget collapsing new people

Je ne peux m’empêcher d’établir un parallèle entre les « Collapsing new people » de Fad Gadget et ceusses qui nous gouvernent-mentent depuis deux ans. Ça craque de tous côtés, citez-moi une seule profession (à part banquier et trader) qui soit happy ? Les fournisseurs de gaz lacrymogènes, peut-être…

« New », on l’a cru un peu, mais tout était faux, et les cruelles règles du jeu identiques à celles du vieux monde, la trahison à la Brutus en supplément sans âme. Ni gauche, ni droite disaient-ils, pour attaquer le modèle social et les plus faibles de tous côtés … et surtout par derrière. Quelques hordes se rebellèrent, enfilant le truc fluo qui traînait dans leur voiture (encore une obligation de sécurité pipeau ceci dit au passage)

« Collapsing », on l’espère comme les peuples de monde entier commencent à pousser, manifester, faire s’écrouler ces dictatures plus ou moins douces, plus ou moins nommées, mais complètement inféodées.

Mais le « collapse » aura-t-il lieu d’une autre façon, la Nature jetant les armes, les glaces fondant à vue d’ours et les climats devenant dingues pour de bon ?

Amusant, à ce sujet glaçant ou plutôt… réchauffé, de les voir se réunir en de congrès aussi vains que les timides promesses qui en sortent, meetings gonflés de vide et baptisés du mot « flic » en anglais (COP), suivi d’un nombre X (25 pour le dernier festival de la note de frais).

Aurons-nous des séismes autres, de natures encore inédites ? (exodes massifs, guerre de l’eau potable, apparitions d’épidémies nouvelles, …)

Mais je m’égare, deviens erratique, ici ce n’est pas les sad news en boucle, alors revenons à la musique.

Fad Gadget, Collapsing New People, se moquait avant tout des « branchés », suiveurs de mode, personnes factices et superficielles.

L’artiste réussit une chanson étrange, entêtante, avec son « riff » fait de chocs échantillonnés sur des bouteilles de verre vides. Le clip est inquiétant, Frank Tovey va au bout de son délire encore une fois.

C’était bon et fort, les collapsing new people sont toujours parmi nous, voire désormais aux manettes de l’avion. Saurons-nous les faire dégager ?

Jérôme «1983 ½ « V

Share