Open Up

Je ne sais quel hasard mutin, quel web-business pertinent, quel aléa fortuit me fait découvrir le titre Open Up, co-signé Leftfield-Lydon.

Leftfield, groupe d’électro britannique des 90’s à qui l’on doit un classique absolu, l’album Leftism. Ce mélange un peu inquiétant, assez lancinant de musiques du monde et de beats fortiches, avec une couverture marquante et si bien trouvée !

Leftfield Leftism

John Lydon, personnage électrique britannique-sa-mère de 77 à nos jours (Sex Pistols et PIL), qui est tout sauf un crétin et dont l’autobiographie figure parmi les livres que vous devez avoir lu, si vous vous intéressez à la musique pop-rock du XXème siècle !

Anger is an energy

Focus sur Open Up, titre de 1993 (il y a longtemps, donc !) dont il existe quelques versions triturées en tout sens, cette transe dansante, prenante, troublante met en valeur la voix de sorcier possédé de notre punk rouquin qui beugle Burn, Hollywood, Burn et nous on le croirait presque.

A passer en soirée, lorsque tout le monde sera déjà envapé, éberlué, gin-fizzé à blanc. Volume insupportable, boutons coincés au maximum. Faites craquer les enceintes, fissurer les caissons de basse, dégonder les portes de vos couloirs…

Merci à toi, algorithme vicelard, fée coquine d’un hasard troublé.

Jérôme « do you wanna dance » V.

 

Share